Les frais engagés par les bénévoles d’une association sont déductibles d’impôts, comme étant des donations si on ne les rembourse pas. Il existe de nombreux critères afin de jouir de cet avantage.

Vous aurez une réduction d’impôt

Les bénévoles associatifs sont ceux qui se lancent volontiers pour une association, afin de pouvoir faire les tâches auxquelles elle a été conformée. Les bénévoles endossent parfois des charges dans l’ensemble de ces actions. C’est comme dans une association sportive, ce sont les parents d’élèves qui assurent le transport des joueurs sur leur terrain.

Généralement, l’association ne rembourse pas ce genre de frais. C’est pour cette raison qu’ils accordent aux bénévoles une réduction d’impôt, en retour de leur dons aux œuvres. Seulement, il y a des formalités à suivre, qui sont requises par le fisc afin de profiter de cette récompense, de payer moins d’impôts grâce au bénévolat.

Vous servez de bon gré pour l’association

Premièrement, il est important que vous contribuiez dans l’activation et dans la marche de l’association en restant indifférent, sans compensation ni salaire. Tous les soutiens et services que vous apportez pour l’association doivent être offerts. La seule chose que l’association peut faire est de vous récompenser des frais que vous avez assumés dans l’ensemble des activités bénévoles faites pour l’association. Ensuite, l’association dans laquelle vous vous engagez doit être à but non lucratif et doit posséder un concept social ainsi qu’une gérance gratuite. Elle ne doit pas dépendre seulement d’un nombre limité d’acquéreurs. Cela peut être une entité de nature humanitaire, culturelle, éducative ou autre. Vous ne devez pas non plus prendre en compte des charges endurées dans l’ensemble des fonctions salariées réalisées pour le compte de l’association, ce sont des charges professionnelles.

Vos charges sont engagées pour l’association

Ce sont seulement les charges engagées pour le fonctionnement des tâches de l’association, qui sont passibles de diminuer vos impôts. Ça pourrait être des dépenses pour l’acquisition de biens ou de services, des frais de déplacements ou autres. Par contre, vous ne pouvez pas prendre en compte des frais engagés pour vos propres besoins, que ce soient personnels ou professionnels, comme employé de l’association par exemple. Cependant, dans le domaine sportif, vous pouvez prendre en compte vos charges remboursées dans une association comme étant éducateur, arbitre, accompagnateur, entraîneur ou gérant bénévole. En retour, vous ne pouvez pas prendre en compte des frais payés pour vos matériels et équipements de sport comme joueur, même s’ils ne vous seront pas payés.