L’assurance habitation est une assurance prévue pour l’habitation de particulier. Elle est aussi appelée assurance incendie. Contrairement à son nom, elle ne couvre pas seulement  les risques d’incendie, mais intervient également contre d’autres dangers et dégradations. Elle protège les locaux et ses contenus contre de multiples risques.

Les biens assurables

La couverture de l’assurance habitation touche d’abord les bâtiments. Sont concernés le logement  de l’assuré et son contenu, c’est à dire les agencements et les équipements ne pouvant être détachés sans être abîmés ou sans dégrader le bâtiment. Ensuite, l’assurance couvre aussi le mobilier personnel. Les meubles et les objets personnels de l’assuré, des membres de sa familles et de ses employés se trouvant à l’endroit assuré, sont aussi garantis par l’assurance habitation. Enfin, cette police couvre également les biens à usage professionnel. Il s’agit de tous les meubles, les appareils, les engins utilisés pour les besoins professionnels de l’assuré.

Les dommages assurables

L’assurance habitation protège votre habitation contre les effets des sinistres qui la frappent, dont spécialement :

– les dommages résultant d’un incendie ou explosion, d’une implosion et aussi l’extinction du feu

– les dommages résultant d’un dégât des eaux suite aux fuites, au débordement de canalisation ou infiltration à travers la toiture

– les dommages résultant d’un vol, cambriolage, effraction, escalade, intrusion clandestine et vandalisme dans votre habitation

– les dommages, bris de glaces causés par les habitant du logement et les dommages aux appareils électriques

– les dommages résultant d’une catastrophe naturelle, tempête ou autres événement climatiques

– les dommages résultant d’une catastrophe technologique annoncé par l’autorité administrative

– les dommages résultant d’un acte de terrorisme ou attentat

Malgré tout, les sinistres mentionnés ci-dessus doivent être mentionnés dans la police d’assurance pour que la garantie soit valable. Par ailleurs, ne sont pas assurés les dommages causés par les émeutes et les mouvements populaires.

La responsabilité civile

Tout d’abord, il existe la responsabilité civile de l’occupant. C’est une responsabilité contractuelle, concernant la responsabilité des locataires de logement envers le propriétaire ou également la responsabilité du propriétaire du logement à l’égard du locataire contre les risques locatifs. Il s’agit aussi d’une responsabilité délictuelle concernant le locataire ou le propriétaire envers les voisins et les tiers. Ensuite, il existe la responsabilité civile vie privée, qui couvre les effets onéreux de la responsabilité civile risquée par l’assuré par la conséquence de dégâts corporels, matériels ou immatériels successifs provoqués à des tiers dans le domaine de la vie privée.