Une épargne salariale est considérée comme un dispositif financièrement attractif. L’avantage de cette épargne est dû à la fiscalité favorable ainsi que l’aide à laquelle elle est rattachée. L’entreprise peut procéder à un abondement. Il s’agit de permettre à une société de compléter les versements des salariés en ayant recours à une contribution additionnelle due à l’effort d’épargne de ses propres employés.

Quels sont les principaux avantages de l’épargne salariale ?

À partir du 3 décembre 2008, il est désormais possible d’abonder des versements relatifs à des plans propres au titre de la participation, du versement volontaire ou au titre de l’intéressement. Les détails de l’abondement sont déterminés selon le règlement du plan. Cette valeur ne peut dépasser 3 fois les versements réalisés par le salarié. De plus, lorsque l’épargne est versée sur un PEI ou PEE, cette valeur ne peut dépasser 8 % du plafond annuel de la sécurité sociale.

Cette restriction n’est pas valable si l’épargnant souhaite acquérir des titres de l’entreprise. Dans ce cas, l’abondement peut dépasser 80 %. Si l’épargne est versée sur un PERCO ou PERCOI, l’épargne salariale ne peut dépasser 16 % de son plafond. On ne peut en aucun cas déterminer le montant de l’abondement de manière individuelle. Ce montant ne peut augmenter avec la rémunération de l’employé.

Caractéristiques de l’épargne salariale

Une épargne salariale est un dispositif permettant d’épargner de l’argent dans sa société. Le compte des bénéficiaires est alimenté généralement de manière automatique. L’alimentation du compte se fait grâce à la participation aux résultats de l’entreprise ou par l’intéressement. Les employés peuvent aussi réaliser des versements complémentaires.

Ce versement est plafonné à 25 % du salaire annuel. Ce dispositif d’épargne n’est pas seulement appliqué aux grandes sociétés. En effet, on peut mettre en place une épargne salariale, dès lors que l’entreprise compte au moins 2 employés. Il suffit donc de travailler dans une société qui recense au moins un seul employé pour pouvoir bénéficier de ce bon plan.

Principaux avantages de l’épargne salariale

Les sommes versées par l’employeur sont exonérées d’impôt. L’intéressement, l’abondement et la participation supportent des charges sociales réduites. Les montants versés sont généralement abondés par l’employeur. Bien que le pourcentage de l’abondement dépende de la compagnie, il peut être de 300 % des versements. Autre atout, les employés choisissent le niveau de risque qu’ils souhaitent.

De plus, les frais d’entrée pour accéder aux fonds sont généralement pris en charge par le dirigeant de la société. Les bénéficiaires de l’épargne salariale ne paient aucun impôt. Ils s’acquittent uniquement des prélèvements sociaux. La FCPE présente des résultats similaires à la SICAV. Ces performances sont également comparables à l’évolution des indices boursiers.