Traduit de l’anglais « crowdfunding », le « financement participatif » est réglementé depuis le 1er octobre 2014. D’une manière générale, le crowdfunding désigne la participation économique et financière de plusieurs personnes à la réalisation d’un projet.

Il est pratiqué essentiellement via internet, et notamment via les réseaux sociaux. L’alliance de la technologie et le financement participatif garantirait alors la transparence dans la gestion du projet. Ce financement peut être effectué soit par des entreprises, soit par des particuliers, sans distinction d’activité. Autrement dit, le crowdfunding n’est autre qu’un système de levée de fonds du porteur de projet pour la concrétisation de celui-ci.

Toutefois, il convient de souligner qu’il existe plusieurs formes de crowdfunding à savoir : le don, la récompense, le prêt ou crowdlending, l’investissement en capital, la production communautaire et le microcrédit ou microcrédit solidaire.

Recourir au crowdfunding : Quels sont ses avantages ?

Le financement participatif via une plateforme de crowdfunding permet l’accélération de la mise en place d’un projet, qui grâce aux diverses aides sera mieux structuré. L’entrepreneur sollicitera les particuliers ou entreprises désireux d’investir dans un projet pour amorcer le démarrage de celui-ci. Un grand avantage du crowdfunding est la collecte de fonds sûrs et rapides.

Il est admis par tous que trouver des financements auprès des banques ou autres organes d’investissements afin d’amorcer une entreprise nouvellement créée ou en cours de création demeure complexe. L’alternative du crowdfunding s’offre alors aux porteurs de projets car permet d’avoir des financements sous forme de parts sociales dans une holding, ou de prêts.

Un autre avantage que présente le financement participatif est la participation des investisseurs à la réussite de l’entreprise. Conscients des tenants et aboutissants du projet, des services proposés, les opportunités y afférentes, ainsi que du savoir-faire de toute l’équipe derrière la nouvelle entreprise, les investisseurs ont intérêt à ce que celle-ci réussisse. Ainsi, ils ouvreront non seulement l’accès à leurs réseaux pour atteindre les objectifs, mais en plus ils feront la promotion de l’entreprise autour d’eux. Les investisseurs seront naturellement responsables du succès de celle-ci.

Monter un projet grâce au crowdfunding

En résumé, le crowdfunding est un moyen d’obtention de fonds, via les divers investisseurs, et de ce fait, l’entreprise sera plus apte à conquérir le marché. En effet, il y a également le « crowdsourcing », qui signifie apport en réseau, informations, talent et image. Les investisseurs mobilisent alors ces ressources pour lancer le projet, d’où l’appellation « projet communautaire ».